Construire un mur entre le Rwanda est une des solutions à la paix sociale
Construire un mur entre le Rwanda est une des solutions à la paix sociale

Une fois de plus, l’armée rwandaise a fait incursion sur le sol congolais. Ces incursions à répétition ne peuvent être arrêtées qu’avec la construction d’un mur physique entre la Rd Congo et le Rwanda. La construction des murs entre les nations est une réponse à des problématiques multiples et complexes. En général, les murs sont construits pour séparer des peuples, au lieu de les unir. Par ailleurs, nous savons qu’actuellement, la mondialisation aidant, les populations se déplacent continuellement. Toutefois, il est admis que dans l’histoire des nations, certains conflits ont été partiellement ou même totalement résolus avec la construction des murs entre les frontières des pays en conflits perpétuels.

La grande muraille en chine a protégé ce pays contre les envahisseurs, le mur entre le Mexique et les Etats Unis   a été érigé pour contenir les migrants qui veulent se rendre clandestinement au pays de l’oncle Sam. Entre la Corée du Nord et la Corée du sud, un mur physique séparent deux idéologies.  En Afrique, entre le Zimbabwe et l’Afrique du Sud, un mur séparateur a été construit afin de mieux contrôler l’immigration clandestine. Aujourd’hui, le Kenya envisage de construire un mur à ses frontières avec la Somalie pour se protéger contre les terroristes Shebabs. Il existe un nombre infini de murs et barrières entre les nations.

La Rd Congo est entourée de plusieurs pays. Mais nous remarquons que la plupart de conflits que connait le pays aujourd’hui naissent à l’Est. Même si ces conflits sont d’origines diverses, dans la plupart de cas, le Rwanda a toujours été pointé du doigt. Ce pays a toujours été à l’origine de la déstabilisation du Nord et du Sud-Kivu. Malgré les pressions diplomatiques, malgré les cris des Congolais ou de la communauté internationale, le Rwanda a bouché ses oreilles.  Aussi longtemps qu’il y aura un gouvernement faible à Kinshasa, aussi longtemps qu’il n’y aura pas une armée dissuasive et engagée au Congo, l’armée rwandaise continuera de faire incursion sur le sol congolais pour des raisons qu’elle seule connaît.  Elle continuera aussi à tirer les ficelles de différents conflits.

Un mur séparateur entre les deux pays réduirait durablement la capacité de nuisance du Rwanda, permettrait un contrôle efficace des frontières et amènerait une paix durable à cette partie meurtrie du pays. Notons que  compte tenu des intérêts que le Rwanda tire au Congo, il  serait  étonnant qu’il accepte  qu’un tel projet aboutisse. A notre avis, c’est le seul moyen d’arriver à une paix durable entre les deux pays.

 

0saves
Lekwango vous remercie. Si vous avez apprécié cet article, vous pouvez laisser un commentaire en bas ou souscrire au flux RSS afin de recevoir les prochains articles directement dans votre lecteur de flux.