La sortie officielle de l'association panda a eu lieu le 11 juillet 2015
La sortie officielle de l’association panda a eu lieu le 11 juillet 2015

Le samedi 11 juillet dernier, des centaines de Kwangolais et Kwangolaises se sont réunis dans la salle Algarve de Lingwala pour célébrer la sortie officielle de l’association dite PANDA. Panda est le nom donné à la nouvelle association initiée par des professeurs d’universités et instituts supérieurs originaires de la province du Kwango. Cette association a été fondée pour être  une base de réflexion au service du développement de la nouvelle province et un lieu  de recherche des solutions aux nombreux problèmes qui se posent  au pays.

Le découpage territorial et la décentralisation à venir demandent non seulement des forces, mais aussi des études et réflexions sérieuses pour la mise en œuvre de nouvelles institutions. Le Kwango qui sera une nouvelle province, doit compter sur les filles et fils de la région pour asseoir son administration.

Plus de 50 professeurs docteurs kwangolais, œuvrant dans divers domaines au pays  étaient présents à la cérémonie présidée par M. Théophile Mbemba, actuel ministre de l’enseignement supérieur et président de la nouvelle association. Dans son discours, M. Mbemba a rappelé l’importance de Panda. Panda est un cadre de rencontre, un lieu de réflexion et d’échange, née de la volonté de quelques professeurs originaires du Kwango.  C’est aussi une société savante pour la promotion du bien-être par la recherche, un espace de coresponsabilité dans la gestion du Kwango. Panda comme lieu  de concertation publique  est ouvert à tout Kwangolais et à toute Kwangolaise.

Panda  est une association apolitique, ayant une structure autonome. Elle est composée d’une assemblée générale, d’un président, d’un rapporter, d’un charger de relations publiques et d’un commissaire aux comptes. Sa devise est : Science-Unité-Développement (SUD). Le président a terminé son discours en appelant les professeurs absents ou non encore avertis – de la diaspora aussi –  à adhérer à cette association qui manquait à tous.

 En plus du président, d’autres orateurs ont pris la parole : le vice-ministre Mboso a parlé des enjeux et défis de la décentralisation au Kwango; M. Kitoko du ministère du plan a fait une conférence sur le potentiel minier et économique du Kwango.

Panda a été aussi  honorée   par la présence de M. André Kimbuta, gouverneur de la ville de Kinshasa,  de quelques  évêques  : Messeigneurs Louis Nzala de Popokabaka et Mudisu de Kenge, et de nombreux autres invités.

Tout au long de la cérémonie, les groupes folkolriques yaka, suku, mbala se sont succédé pour agrémenter la cérémonie qui s’est terminée par un repas.

 

 

0saves
Lekwango vous remercie. Si vous avez apprécié cet article, vous pouvez laisser un commentaire en bas ou souscrire au flux RSS afin de recevoir les prochains articles directement dans votre lecteur de flux.