L'Opposition politique est très divisée en Rd Congo. Il est sera sûrement de même aux présidentielles
L’Opposition politique est très divisée en Rd Congo. Il en sera sûrement de même aux présidentielles 2016

Quand on lit la politique congolaise, on ne sait pas exactement à qui on a affaire, surtout du côté de l’Opposition. Dans de nombreux pays du monde, on sait qu’il existe en général deux tendances politiques : ceux qui sont pour le pouvoir et ceux qui en sont contre. En Rd Congo, la ligne de démarcation est difficile à tracer. Si on sait à peu près que ceux qui sont au pouvoir font partie de la Majorité Présidentielle (MP), par contre, on ne sait pas exactement qui fait partie de l’Opposition et quelles sont les idées  défendues. Il y a une prolifération de tendances d’oppositions au sein de l’Opposition politique. Le terme Opposition prête à confusion. Voici les tendances de l’Opposition en Rd Congo et la liste n’est pas exhaustive.
« Dynamique de l’Opposition » : Elle regroupe plusieurs partis de l’Opposition dont l’UNC, le MLC, l’Ecidé, le Fonus, l’Envol, le CDER et l’ATD. Cette plate-forme rejette le dialogue politique qui doit être organisé prochainement en RDC. Martin Fayulu en est le modérateur
« Le G5 » : c’est le cartel qui regroupe en son sein, plusieurs ténors de la politique congolaise, à savoir Azarias Ruberwa, Z’Ahidi Ngoma, Stève Mbikayi, Mushi Bonane et Justin Bitakwira. Ce cartel soutient depuis sa constitution l’organisation et la tenue du dialogue national inclusif. Ce regroupement est satisfait de voir que dans les rangs des pro-dialogues, il est rejoint par les Nations Unies, l’Union Africaine et l’église catholique.
« Le G7 » : Ce sont les 7 partis politiques qui faisaient partie de la Majorité Présidentielle. En septembre 2015, ils ont écrit une lettre au président Kabila pour lui demander de respecter la Constitution et le calendrier électoral. Ils ont été exclus de la Majorité Présidentielle et sont entrés dans l’Opposition. Les 7 partis politiques sont : les MSR, ARC, PDC, Avenir du Congo, UNAFEC, UNADEF et ADP/MSDD.
« Le G8 » : comprend les confessions religieuses et alliés, comme la société civile. Le G8 insiste sur l’importance du dialogue national
Le « Front commun de l’Opposition » : C’est le regroupement du G7 et de la dynamique de l’Opposition. Cette Grande coalition de l’Opposition est contre le dialogue de Kabila. Elle y voit déjà l’ombre d’un « coup d’Etat constitutionnel », savamment préparé par la MP.

Le « Front Citoyen 2016 » : Ce Front  est né de la volonté de la société civile, des mouvements citoyens et des opposants politiques qui ont voulu unir leurs forces et leurs moyens pour un but commun : faire respecter la Constitution et dire non à un troisième mandat de Joseph Kabila. Le Front Citoyen 2016 regroupe les partis politiques qui ont pris part à la réunion organisée sur l’ile de Gorée au Sénégal, du 12 au 15 décembre 2015 : la voix des sans voix, l’Asadho ; les mouvements citoyens tels que Filimbi et Lucha et les opposants politiques parmi les plus connus du pays : Vital Kamerhe, Moïse Katumbi, Felix Tshisekedi, Martin Fayulu, et autres.

Le « Front de l’Opposition politique pro-dialogue » : Cette plateforme regroupe les opposants qui se réclament de l’Opposition nationaliste et citoyenne. Ils se disent favorables au dialogue national initié par le chef de l’Etat et attendent même jouer un rôle dans le comité préparatoire de ces assises. Cette plateforme de « l’Opposition pro-dialogue national » est placée sous la conduite des deux modérateurs : Justin Bitakwira et Steve Mbikayi.
L« Opposition radicale » : Elle se dit la « vraie ». Ici, on compte entre autres l’UDPS de Tshisekedi qui est pour le dialogue et l’UNC de Vital Kamerhe qui est contre le dialogue.
La liste n’est pas finie. Chaque mois, il y a une nouvelle plateforme qui nait au sein de l’opposition. La confusion continuera sûrement de régner même au moment des élections.

0saves
Lekwango vous remercie. Si vous avez apprécié cet article, vous pouvez laisser un commentaire en bas ou souscrire au flux RSS afin de recevoir les prochains articles directement dans votre lecteur de flux.