Ils sont 24 : 16 de la Majorité présidentielle (MP) et 8 de l’opposition. A l’approche de la date fatidique, ces députés provinciaux sont tous courtisés par les candidats au poste de gouverneur et vice-gouverneur de la nouvelle province découpée du Kwango. Les candidats connus, à ce jour, sont 6.

Chaque candidat veut tirer les électeurs de son côté et les partis politiques agissent en coulisses. De l’argent circule. Les réunions secrètes et nocturnes se multiplient. Les non-initiés ont du mal à suivre. La bataille entre les candidats est rude.

A Kinshasa, certains Kinois Kwangolais n’hésitent pas à encourager les députés à accepter l’argent offert, mais ils les invitent en même temps à ne pas se laisser influencer. Pour eux, c’est de l’argent du contribuable dont il faut profiter.

Du côté de la Majorité présidentielle, c’est la course à la montre. Elle veut conserver le fauteuil occupé actuellement par le nouveau commissaire, membre du PPRD (Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie).

Le dimanche 6 mars, tous les députés provinciaux du Kwango – de l’opposition aussi – ont été convoqués à Kinshasa pour recevoir des consignes de vote en vue de l’élection du gouverneur et de ses adjoints.

D’après l’ONG la Voix des sans Voix, ces consignes données en échange d’argent sont accompagnées de menaces et d’intimidation. Mais la Majorité dément ces accusations portées contre elle. Pour André Alain Atundu Liongo, porte-parole de la Majorité présidentielle,  la convocation des députés à Kinshasa n’a rien de particulier. A la veille d’un enjeu aussi important que l’élection du gouverneur et de ses adjoints pour la province, la Majorité doit soutenir et appuyer ses députés.

L’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs des provinces nouvellement créées a été fixée au 26 mars. Les candidats devaient déposer leurs dossiers à la CENI (Commission électorale nationale indépendante) jusqu’au 20 février. Ce sont les députés provinciaux qui éliront les nouveaux maitres des provinces.

Lire aussi : Qui sera le premier gouverneur du Kwango ?

Voici la liste des candidats

  1. Madunga Lumengo Hortensia (Alliance des patriotes Lumumbistes) – Gouverneur et Lupenzi Kidinda Benjamin – Vice-gouverneur
  2. Kasuwa Mupangi Romain (Indépendant)  –  Gouverneur et Kazwazwa Ubite Modeste  – Vice-gouverneur
  3. Nazayabwa Khosi Longo Alain (Indépendant)  –  Gouverneur et Muteba N’swan Kayiman Tison  –  Vice-gouverneur
  4. Thetika Inkalaba Hubert (Indépendant)  –  Gouverneur et Ngungu Kwate Jeanine Gabrielle – Vice-gouverneur
  5. Kabula Mavula Larousse (Majorité présidentielle) – Gouverneur et Kaputu Vita Emery   –  Vice-Gouverneur
  6. Mboso Muteba Dia Lunda Vicky (Parti lumumbiste unifié) –  Gouverneur et Pelende Tshiniam Damien  –  Vice-gouverneur
0saves
Lekwango vous remercie. Si vous avez apprécié cet article, vous pouvez laisser un commentaire en bas ou souscrire au flux RSS afin de recevoir les prochains articles directement dans votre lecteur de flux.