1. Où se trouve Mfumu-Lunda?

Mfum-Lunda est un village d’environ 500 habitants, situé sur la route de Tembo, entre Dibaya et Bondo-Cantoniers. Appartenant à la chefferie de Mwana-Uta Mungongo, il fait partie du territoire de Kasongo-Lunda. En venant de Kasongo-lunda (distant d’envrion 70 Km), c’est le premier village de la paroisse de Kitenda. La distance entre Kitenda et Mfumu-Lunda est d’environ 45 Km.

2. Un peu d’histoire du village

3. Les forêts et les savanes

Les habitants du village puisent l’eau à la source de Wongo. C’est une eau pure, potable, puisée directement à la source. Cette source est à environ 3 Km du village et coule dans une vallée. Il faut donc descendre pour y arriver. C’est le seul inconvénient. Pour faire leurs champs, les habitants de ce village ont d’immenses forêts où ils pratiquent encore l’agriculture sur brûlis : Wasa, Pundi, Matadi, Ntuti, Nnzamba, Isanga, Iwola, Mapemba, Mbungu, etc. Ils coupent les arbres, les brûlent et plantent les différentes cultures vivrières : le manioc, le maïs, les haricots, les arachides, les patates douces, les ignames et de nombreux fruits et légumes. Certains habitants avaient commencé à planter le café, mais comme les commerçants se faisaient attendre, cette culture a été abandonnée. Les habitants de Mfumu-Lunda plantent aussi les palmiers, surtout le palmier à raphia d’où ils tirent le vin de palme. La boisson préférée de gens de ce village est le Mayimba, ce vin obtenu à partir du palmier à raphia. C’est un vin succulent. A boire avec modération.

L’école de Mfumu-Lunda

Pendant plusieurs années, Mfumu-Lunda n’avait pas d’école. Les enfants devaient parcourir, chaque matin, de longues distances pour aller dans le village voisin, situé à environ 7 km. C’était difficile pour eux, car la majorité d’entre eux étaient en bas âge (7 ans). C’est pour cela que ses habitants ont demandé une école pour leurs enfants. Une école primaire a été alors construite. Elle est en paille et ce sont les parents qui ont fourni tout le matériel et construit l’école pour que leurs enfants ne se déplacent pas tout le temps. Aujourd’hui, l’école compte une centaine d’enfants, repartis entre 6 classes. Chaque classe ayant son enseignant

Mais cette école est aujourd’hui en très mauvais état. Elle souffre de manque d’entretien. Non seulement les bâtiments sont délabrés mais il n’y a pas non plus d’équipement scolaire : pas de chaises, pas de bancs, ni de bureaux dans les salles de classe. Les enfants suivent les cours assis sur des bouts de bois coupés en forêt. Les portes n’existent pas. Pendant les vacances, les cochons remplacent les élèves. C’est dans les salles de classe qu’ils vont faire leur sieste.

Quand on demande aux parents pourquoi ce manque d’entretien, ils disent qu’ils investissent beaucoup de temps pour cette école, mais seuls ils ne peuvent pas tout faire. Ils ont fait un travail immense et ils sont les seuls qui font quelque chose. Personne ne leur vient en aide. Les enseignants de leur côté disent qu’ils font ce qui est en leur pouvoir pour maintenir l’ordre à l’école. Mais ils sont découragés, car leur école n’est pas encore agréée et ils ne sont pas payés. Ils vivent dans la misère. Ils sont découragés et attendent une intervention de leurs autorités. Ils souhaiteraient avoir un cadre de travail motivant, sûr, avec un matériel adéquat pour travailler dans de bonnes conditions. Ils espèrent qu’une bonne âme pensera à eux pour les aider à sortir de la misère

0saves
Lekwango vous remercie. Si vous avez apprécié cet article, vous pouvez laisser un commentaire en bas ou souscrire au flux RSS afin de recevoir les prochains articles directement dans votre lecteur de flux.